Basket. Caen s’élance affaibli à Lille

13 octobre 2017 Ecrit par 

Basket. Lille – Caen, 1ère journée de Pro B (ce soir, 20h00). Le Caen Basket Calvados fera ce soir son grand retour en Pro B après vingt ans d’absence. La fête s’accompagne toutefois de doutes soulevés par les forfaits de BJ Monteiro et Marc-Eddy Norelia ainsi que, dans une moindre mesure, les quatre défaites de Leaders Cup.  

 

Où en est le Caen Basket Calvados au moment d’attaquer les choses sérieuses ? Pas simple de répondre à la question. « On était dans les temps quand on avait tout le monde, on l’est beaucoup moins avec deux joueurs majeurs en moins, résume Hervé Coudray. On est moins prêts que ce qu’on espérait. » À Lille, Caen sera privé de BJ Monteiro, sur lequel il comptait pourtant à l’origine mais qui n’est finalement pas suffisamment remis, et de Marc-Eddy Norelia. L’intérieur souffre du genou suite à sa chute de mardi dernier contre Évreux. « Il a un peu gonflé, ce qui veut dire qu’il y a sans doute quelque chose. Ce n’est pas qu’un choc. Il passe des examens pour en savoir plus. On en saura plus (aujourd’hui). »

 

« La volonté de montrer que l’équipe a le niveau »

 

Sans deux de ses Américains, titulaires en puissance, la donne n’est plus tout à fait la même du côté caennais. « Est-ce qu’il y a des doutes ? Oui et non, répond l’entraîneur. Oui, bien sûr, parce que ce sont deux joueurs importants dans l’échiquier. Non dans le sens où l’équipe va jouer pour ces deux joueurs-là sans aucune pression, avec la volonté de donner le meilleur d’elle-même comme elle a été capable de le faire mardi contre Évreux. » Caen pourra en revanche compter sur les services de Gregg Thondique, rentré hier matin des États-Unis où il s’était rendu pour des raisons personnelles.

 

En attendant de se frotter au troisième de la dernière saison régulière, éliminé des playoffs en quart de finale par Évreux, le sentiment qui prime est « plus de l’excitation que de la pression ». Pour Hervé Coudray, les Cébécistes ont aussi « la volonté de montrer que l’équipe a le niveau. On ne commence pas dans les meilleures dispositions, mais on a travaillé pendant toute la durée de la Leaders Cup sans BJ, et on a passé suffisamment de temps au gymnase depuis deux mois pour s’adapter aux absences. » Lille, de son côté, sort d’une Leaders Cup achevée à la dernière place de son groupe avec trois défaites pour une victoire. Les Nordistes restent sur un lourd revers contre Rouen (82-64) dans un match sans enjeu.

 

« Sans vouloir ne pas être ambitieux… »

 

Voilà donc Caen sur la ligne de départ, après une première phase de préparation très séduisante aux 100 % de victoires, et une Leaders Cup terminée les mains vides. Comment se positionne la formation caennaise parmi ces 18 clubs de Pro B ? « Notre objectif, sans vouloir ne pas être ambitieux, est de bien figurer. Quand on est promu, l’important est d’abord de se maintenir. » Dans un championnat réputé très dense, le CBC essaiera d’accrocher le top 9 synonyme de playoffs. Non sans ignorer qu’à la fin de la saison passée, quatre points seulement séparaient la lanterne rouge Boulogne-sur-Mer du neuvième Blois.

 

 

Homogène, athlétique, intense, la Pro B constitue une nouvelle aventure dans l’ascension du Caen Basket Calvados. Avec Lille et Nancy, mardi, en guise de rampe de lancement, Caen sera tout de suite dans le grand bain.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr