Caen TTC : Et si ...

18 mai 2017 Ecrit par 

Et si … ils le faisaient ?? Caen remporte son 3ème match consécutif à domicile 3/1, cette fois contre Jura Morez et s'offre ainsi le fol espoir de pouvoir se maintenir lors de la dernière levée du championnat. Ils restent solidement ancrés derniers de ce satané championnat de Pro A à 2 points de Roanne. Entre les matchs de toute beauté et les adieux émouvants de Romain Lorentz et Alexey Liventsov, le Caen TTC a une nouvelle fois prouvé qu’il incarnait une certaine idée du sport.

 

morez fin2 1617

 

Et si … Xavier Renouvin avait vu juste en nous disant qu’ils joueraient la chance sur 1000 à fond et que cette petite chance de maintien ne se baladait plus que parmi 100 malchances de regagner la ProB.

Et si … Angers profitait du 6 juin pour malmener Roanne 3/0 pendant que Caen débarquerait à Hennebont la bave aux lèvres…

Et si … Caen finissait dernier et relégué en ProB avec 8 victoires en 18 matchs !!! Il y aurait de quoi rager et cela provoquerait à coup sûr une situation inédite dans un championnat de haut-niveau.

 

Les réponses viendront des tables ce fameux 6 juin mais on peut déjà prendre un autre parti que la pure sentence des résultats. Et si on regardait le verre plein et on considérait que la saison du Caen TTC était une réussite. 7 ou 8 victoires, une équipe soudée, combative et si sympathique, un public présent, vrai supporter et connaisseur. Donner le maximum, mouiller le maillot, vibrer pour les coéquipiers, ne touche-t-on pas l’essence du sport, qu'il soit de haut niveau ou amateur ?

 

Alexey Liventsov affole les stats

 

Comme d’habitude, Alexey fait lever la foule et bouscule son adversaire du soir, l’ex argentanais Wang Zhen. Les deux hommes se rendent coup pour coup ou plutôt set pour set. Les joueurs régalent et galvanisent un public chaud bouillant dans une torpeur atmosphérique lourde qui présage d’une soirée explosive. La belle est inéluctable et on peut attester que l’expression « jouer petit bras » n’est pas de mise ce soir. Comme il y a une justice et que l’histoire est belle, Liventsov force son destin et ouvre les compteurs pour Caen. 1/0 pour les gentils !

liventsov angers 1617

 

Lorentz bosse ses Quadris

 

Face au nigérian de Morez Aruna Quadri, Romain Lorentz démarre sur les chapeaux de roues et gagne le set inaugural. Par contre, Aruna n’est pas 30ème mondial et quart de finaliste aux derniers JO par hasard. Ses contres de revers sont redoutables, son flegme et sa régularité ne le sont pas moins et le scénario du premier match se répète jusqu’à la belle sentencielle. Héroïque à 5/3 sur des défenses à genou, Romain déchire le mur du son pour mener de 3 points. Aruna recolle encore et toujours. Lorentz envoie du lourd sur la fin du set mais Aruna coiffe le héros local 12/10 dans une ambiance digne de la qualité de jeu offerte. Morez égalise 1/1.

 

lorentz morez 1617

 

Marcos Madrid se transcende

 

Pas au top de sa forme 45mn avant la rencontre, on avait vu Jimmy Devaux s’échauffer et le bondissant Mexicain n’a confirmé sa participation qu’au dernier moment. On sent le gaillard fébrile et son adversaire, le portuguais Andre Silva, est remonté comme une pendule. Après la perte du premier set, le Denis Podalydes de Jura Morez baisse néanmoins de règime et relance Marcos qui n’en demandait pas tant.

 

Au courage, Madrid joue son va-tout, harangue la foule et prend la tête. Le lusitanien fulmine, Marcos livre toutes ses forces dans ce 4ème set mais ne conclut qu’à la 4ème balle de match pour placer Caen en position idéale à 2/1.

madrid morez 1617

L’issue de la rencontre sera rapidement réglée car Aruna Quadri, blessé au dos, ne prend pas de risque et jette l’éponge dès le premier point permettant à Caen de remporter les 3 points de la victoire.

 

I’m still standing !!

Xavier Renouvin savoure « le fait d’être toujours en vie. Les gars ont encore tout donné. Maintenant, le problème est toujours le même. Nous n’avons pas notre destin en main et on a vraiment besoin que Roanne perde 3/0 au dernier match. Ce qui est sûr, c’est qu’une équipe de qualité va descendre en ProB cette année et si c’est nous, ce sera avec au moins 7 victoires ! »

 

En cette dernière journée à domicile, le club, par l’intermédiaire de son président Bertrand Arcil, a tenu à remercier chaleureusement Romain Lorentz et ses 4 années au club d’une part et Alexey Liventsov, d’autre part. L’ovation fut belle et méritée pour les deux joueurs qui auront à coup sûr marqué la vie du club.

 

Et si … ils la marquaient encore plus le 6 juin prochain… On peut vous assurer que le Caen TTC jouera sa chance jusqu’au bout.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr